La marche solidaire des migrants fait escale à Orange / samedi 19 mai

Partie le 30 avril de Vintimille (arrivée à Londres le 8 juillet), la Marche Solidaire pour les Migrants veut alerter sur la question des réfugiés et créer du dialogue avec les citoyens.

Sollicité par l’organisation, le Café Jardin a accepté de mettre son mas et son jardin à disposition des marcheurs pour une étape à Orange. L’occasion d’échanger sur ce sujet important, de rencontrer des acteurs qui aident les migrants, de confronter ses propres opinions à celle des associations et collectifs de terrain. Soyons nombreux pour ce moment de dialogue et de partage – faites tourner l’information.

Au programme :

« Pourquoi ces marcheurs accueillent-ils des migrants ? »

  • 20h : apéritif et échanges entre participants (buvette proposée par le Café Jardin à prix solidaires)
  • 20h30 : repas auberge espagnole (chacun apporte un plat et une boisson – merci de penser aussi à vos assiettes et couverts)

*Animation musicale ? Si vous voulez apporter votre touche musicale ou connaissez un groupe intéressé… n’hésitez pas !

Un évènement politique au Café Jardin ? NON

Du moins, pas au sens partisan du mot « politique » : il ne s’agit pas d’offrir une tribune à tel ou tel parti, ou au contraire d’attaquer tel autre responsable politique. Si le Café Jardin a accepté d’ouvrir ses portes pour cet évènement, c’est convaincu que la citoyenneté éclairée exigeait le débat. Que l’on soit « pour » ou « contre » ce sujet, les idées doivent pouvoir s’entrechoquer, les arguments s’échanger dans le respect de tous. 

Pour en savoir plus ? Retrouvez toutes les infos sur le site de la Marche Citoyenne

« Nous marchons pour l’accueil des migrants, contre le « délit de solidarité », contre le blocage de la frontière franco-italienne et de la frontière franco-britannique.

LAISSEZ LES PASSER !

Nous demandons la liberté de circulation et d’établissement des migrants en Europe et en France : pas de blocage des frontières à l’intérieur de l’Europe, notamment entre la France et l’Italie, entre la Grande-Bretagne et la France ; pour les migrants, liberté de choix du pays dont ils veulent demander la protection.

ACCUEILLONS LES !

Nous sommes solidaires avec les migrants : nous demandons l’ouverture de centres d’accueil inconditionnel, la fin du « délit de solidarité » et des autres entraves au travail des citoyens et des organisations d’aide aux migrants. »

%d blogueurs aiment cette page :